Maëwenn Bourcelot

Les éternels éphémères


Myriades de petites créatures ailées ont disparu en silence ces vingt-sept dernières années. Le temps d’un battement de cils, le déclin des polinisateurs semble annoncer le rêve funeste d’une mise à mort de notre biosphère. « Les éternels éphémères » est un essai photographique, une investigation subjective, pour tenter de comprendre la complexité des causes du syndrome d’effondrement. Dans cette quête, je me confronte à différentes altérités qui dans leurs tentatives éperdues pour préserver l’équilibre naturel, témoignent de la profonde vulnérabilité de l’homme face à cette tragédie.

Ecal

 Les éternels éphémères

Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal