Charlène Girel

Dehors (Réalisation)


La pluie mouille le parc où joue Eli, esseulé. Les gouttes tombent sur le visage gêné de Natacha, qui épluche son répertoire téléphonique pour trouver une solution. Non loin, Walter erre en solitaire. Le son de sa guitare remonte jusqu’à la mère et l’enfant qui cherchent un abri pour la nuit.


L’hostilité du dehors, la peur de se retrouver en marge, une rencontre. Celle d’une mère et d’un enfant avec un marginal. Pendant un instant dans toute leur pudeur, ils nous inspirent un semblant de famille recomposée.


Une actrice, un enfant, un bohème. Une météo instable, beaucoup d’improvisation et de flexibilité. Une leçon de liberté, simplicité et lâcher-prise. Pour moi, comme pour d’autres, l’expérience du projet flirtant avec le documentaire a été puissamment initiatique.

Ecal

Dehors (Réalisation)

Ecal
Ecal
Ecal
Ecal
Ecal

 

Ecal

 

Ecal

Trailer