Axel Bezençon

Une vie de fantôme (Montage)


J’ai monté le court-métrage Une vie de fantôme de Sebastian Friedmann. En étroite collaboration, nous avons restructuré le film afin de trouver la trajectoire de son personnage principal, Serge. Ce jeune adulte se réjouit d’être le fantôme des bains dans lesquels il travaillait de son vivant, mais déchante rapidement, d’autant plus lorsqu’il rencontre Martial, vieux fantôme hantant les lieux depuis des années.


« Faire, défaire, refaire, faire autre chose. Mais, toujours avancer vers le film qui a été tant rêvé. » Tel a été notre mantra.


Idem pour mon mémoire qui à travers l’interview de personnalités du cinéma suisse thématise l’importance de la dramaturgie au montage et traite la question suivante: « Pourquoi les monteur·se·s ne sont généralement pas reconnu·e·s comme auteur·e·s? ».

Ecal

Une vie de fantôme (montage)

Ecal
Ecal
Ecal
Ecal

Une vie de fantôme (Montage)